Sos (harmonie),

Phren (esprit, conscience),

Logos (science, étude).

La sophrologie regroupe un ensemble de techniques visant à améliorer le quotidien et à apporter du soutien dans les moments clés de l’existence. Le génie de son créateur Alphonso Caycedo, psychiatre, est de l’avoir nourrie de multiples influences comme la phénoménologie existentielle, l’hypnose et des techniques orientales (le yoga, le bouddhisme tibétain et le zen japonais), tout en intégrant les notions de psychologie et de neurologie.

En se centrant sur le corps et les sensations, elle permet de prendre conscience de la vie en soi et de vivre l’équilibre corps/esprit. Accessible à chacun grâce à un ensemble de techniques guidées par le sophrologue, elle permet à son propre rythme de dévoiler sa conscience.

Une fois l’entrainement sophrologique installé, la perception du monde est différente. Progressivement les couleurs changent, les vibrations aussi, et chacun se connecte à son moi intérieur, découvre les valeurs qui guident son existence et trouve sa juste place dans le monde. Il ne s’agit pas ici de changer du tout au tout mais simplement d’être en paix avec soi, de ne pas subir son existence mais d’en être l’acteur. Véritable école du positif, la sophrologie enrichit la vie de ceux qui la pratiquent. La conscience s’ouvre vers d’autres horizons et permet de cultiver le bien-être. Une fois la pratique installée, chaque récolte de bonheur est plus abondante que la précédente, et, en cas de difficultés, ces réserves de positif permettent d’amortir les chocs. Commencer à la pratiquer, c’est l’adopter, la sophrologie modifie le quotidien en instaurant un rendez-vous avec soi-même.

Qui suis-je ?

Ma vie professionnelle a été très variée. Après des études en design qui m’ont permis de développer ma fibre artistique, mon parcours professionnel m’a amené à travailler dans le commerce puis dans une entreprise de ressources humaines. Le lien aux autres m’a toujours motivé mais je ressentais un manque, une impression de ne pas être complètement à ma place. La naissance de mon fils a été un révélateur, son arrivée au monde a été difficile tant pour lui que pour moi. J’ai donc eu besoin de retrouver une harmonie intérieure. J’ai fait appel à de nombreuses techniques, telles que l’énergétique, l’hypnose ou le shiatsu. Les praticiens formidables que j’ai rencontrés m’ont accompagné en douceur vers une vie plus équilibrée.

En parallèle, la pratique du yoga m’a permis de prendre conscience de l’importance de l’équilibre corps/esprit. L’envie d’accompagner les autres vers cet équilibre a commencé à se faire sentir, mais quelle discipline adopter ?

Dans ce que je connaissais, il manquait toujours un aspect qui me semblait primordial, jusqu’à la lecture d’un article de presse sur la sophrologie. Je la connaissais uniquement de nom mais ses différentes dimensions et influences m’étaient étrangères. Cela a été un électrochoc, la description faite du sophrologue m’a fait m’y identifier immédiatement. Suite à de nombreuses recherches, j’ai débuté ma formation de sophrologue à l’académie de sophrologie de Paris.

Cette formation très complète et enrichissante imbrique parfaitement théorie et pratiques. Toutes les techniques que je vous propose en séance, je les ai vécues et ressenties au plus profond de mon être. Je suis aujourd’hui détentrice du titre de sophrologue certifié RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) et suis ravie de pouvoir vous accompagner.